jeudi 9 mai 2019

Mes semi-marathons

Pourquoi les semi-marathons? Parce que j'adore voyager, j'aime courir ensemble à d'autres gens et parce que je considère chaque course une véritable aventure.

Les semi-marathons représentent pour moi une moment de méditation, d'écoute et une expérience inoubliable.
Elles sont un vrai enseignement pour comment affronter la vie.
Je crois que chaque semi-marathon est différente parce que la météo change, le parcours, l'ambiance, les couleurs sont différents mais il y a aussi des choses en commun avec les autres courses. L'envie de se découvrir, d'aller au-delà d'un limite, se poser un défi et le abattre. L'esprit à chaque semi-marathon est le même et pour moi est très nourrissant.

Puis il y a des choses qui peuvent arriver à chaque course, à chaque semi-marathon.
Le secret est de se faire trouver préparés pour les affronter.

Par exemple, je vous conseil de jamais regarder le montre, moi en tous cas je ne regarde jamais le temps. Mon objectif est surtout de m'amuser et vivre deux heures inoubliables. Pour arriver à ça, l'important est de trouver, garder et adapter le rythme selon mes forces, avancer en regardant où les pieds ses posent, partager un moment de bonheur, adapter la respiration aux besoins du corps. La respiration est essentielle pour alimenter le corps et c'est aussi une sonnette d'alarme. Lorsque nous sommes en train de soumettre notre corps à un effort ou un stress trop grand notre corps augment le rythme de la respiration. Nous devons garder le rythme le plus bas possible pour protéger notre corps et rester vigilants.
Si on devrait tomber dans une condition dangereuse pour notre santé ou si on se sent d'aller vers un état de stress et fatigue trop haut, il faut réduire le rythme de la course, relâcher les épaules, les bras, les muscles du visage, reprendre une respiration normale, manger de sucre et vitamines, boire de l'eau ou liquide hydratant et en cas de forts douleurs s'arrêter et demander de l'aide.

Jamais vouloir suivre le rythme de les autres, jamais.

Pour prévenir la déshydratation toujours courir avec une gourde d'eau ou avec de l'infusion thé vert, gingembre et citron et des choses à manger, snack au miel, noix, chocolat noir, une banane...

Chapitre préparation et prévention.
Bien s'alimenter avant la course est essentiel, mais comment ?
D'abord l'alimentation va avec une bonne hygiène de vie:
- manger pour le plaisir de nourrir le corps entièrement
- manger lentement, bien mâcher et jamais se remplir tout plein
- ne pas manger en dehors des repas
- viandes,œufs et poisson une fois par semaine pour les protéines
- manger des pâtes 3 fois par semaine
- accompagner les repas avec un bon morceau de pain aux céréales complètes
- fruits et légumes pour les vitamines et fibres
- assaisonner vos plats avec un bon huile d'olive extra vierge
- limiter le sucre et privilieger un couliere de miel ou un morceau de chocolat noir
- boire de l'eau quand vous avez sauf ou une infusion.

Pour prévenir des problèmes physiques pendant la course fixer un planning d'entraînement à partir de 3 mois avant la semi-marathon selon vos objectifs. Mon objectif est d'arriver à la fin, de me visiter la ville et ressentir la joie du moment.
Mon entraînement commence une fois par semaine avec une course de 6-8 km pour 1 mois. Puis toujours une fois par semaine un entraînement de 8-10km pour 1 mois. Et le dernier mois je cours 12-14 km. Pour moi avec un entraînement de ce genre j'arrive au jour de la course en forme.

Courir doit rester un plaisir et ne mettez jamais en danger votre santé pour attendre vos objectifs. Ça ne vaut pas la peine.



lundi 18 mars 2019

Un cerveau dans le ventre

Voici une découverte assez récente, nous avons un deuxième cerveau. Voyons donc plus dans le détail de qui on parle.
Des chercheurs ont découvert que dans le ventre, plus précisément dans l'intestin, nous avons de neurones, environ  200 millions, protéines et neurotransmetteurs qui ils interagissent tout à fait en modalité autonome avec le cerveau. Les deux cerveau sont connectés à travers le nerf vague et les chercheurs on vu que le 80% des informations vont en sens unique, de l'intestin vers le cerveau. Ils ont découvert aussi que presque toutes les substances qu'elle se trouvent dans le cerveau sont présentes aussi dans le ventre. Le cerveau du haut et le cerveau du bas sont liés et surtout c'est la fonctionne digestive de l'intestin qu'influence le cerveau du haut. Les aliments qu'on mange ont un effet crucial sur le développement du cerveau du haut. Les études ont constaté que beaucoup des maladies trouvent leur origine dans ventre.
En Shiatsu on appelle Hara le centre énergétique du corps et il se trouve dans le ventre. On pourrait dire donc que la santé de chaque individu dépend en grand partie du son ventre. L'analyse du Hara est fondamentale pour un praticien Shiatsu. Le Hara dispose de zones spécifiques pour vérifier l'énergie des différents organes. Le travail du praticien Shiatsu est de équilibrer les énergies et réduire les tensions. Les anciens chinois avaient déjà réalisé que le ventre était un réservoir des tensions et trouvé la connexion avec certaines émotions. Ils avaient démontré que soigner le ventre avait un effet direct sur la santé globale de la personne.
En Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) chaque organe possède deux grandes fonctions : une physique voir mécanique et l'autre psychologique voir émotionnelle. Cette découverte nous doit ouvrir les yeux sur notre alimentation et l'améliorer. Mais aussi prendre soigne et écouter les signes que notre ventre nous envoie. Douleurs, palpitations, brûlures, ... sont des sonnettes d'alarme qui nous indiquent des problèmes. N'hésitez pas donc à vous masser le ventre et ressentir les zones avec plus ou moins de tensions, faites-vous la demande "Où pourrais-je améliorer ma nourriture" ? Respirez à travers le ventre et le soir pour calmer votre esprit et mieux vous endormir posez vos mains sur le ventre. Cette simple opération vous aidera à vous relaxer. Pardonnez-vous pour les erreurs de la journée, regardez les bonnes actions, vos mots bien exprimées, et demain sera un nouveau jour pour grandir et vivre selon votre intuition de plus en plus pure.

mercredi 2 janvier 2019

Mes priorité pour le 2019

Bonne année à tous. Le 2019 est commencé et c'est temps des bonnes propositions.
Je crois qu'on doit prendre en sérieux ce moment car c'est la fidélité à nous même qui est en jeu. D'abord c'est quoi une proposition. Avez-vous une idée ? Moi, je pense c'est un objectif, peut-être aussi une nouvelle espoir, un rêve.
Et alors je voudrais partager les miens.
Je me souhaite d'aller en profondeur et écouter mes émotions, accepter les défaites et les peurs, célébrer mes succès, prendre soigne de moi et des choses importants pour moi, me sourire chaque jour et faire de mon mieux pour réaliser mes rêve à moi. De me faire confiance et écouter mon intuition même si la logique ne suit pas. Nourrir mon esprit et écouter mon corps.
Arrêter de juger et me faire des suppositions, sont de temps perdu. De dire oui ou non lorsque je le sens vraiment.

D'être honnête et accepter ma condition d'être humain.

Je vous souhaite d'être vous.

lundi 12 novembre 2018

Comment voir les parents positivement

Bonjour à tous, aujourd'hui un sujet qui me touche beaucoup : le parents.

Parfois nous sommes perdu, sans conviction ni amour-propre. Toutes nos défaites sont là pour nous rappeler que nous sommes sans espoir. Souvent on cherche alors une excuse, une justification pour donner la responsabilité et adresser nos frustrations à quelqu'un. Les parents sont les "premiers responsables".

Peut-être que pendant notre jeunesse la vie en famille n'était pas vraiment heureuse et facile. Probablement nous nous sommes sentis privés d'être, de choisir, de vivre en liberté. Peut-être on croyait d'avoir de parents parfaits comme on les voyait à la télé.

Peut-être qu'on fait trop confiance à quelqu'un et cette personne nous a influencé. D'abord une toute première chose: c'est normal pendant la jeunesse ce faire guider et influencer, ce n'est pas mauvais. Lorsqu'on est jeunes nous cherchons des exemples, des idoles. Les parents, encore une fois, sont les premiers sur la liste.
Souvent ils sont nos mentors et on leur donne beaucoup de confiance.

À l'âge adulte, nous prenons notre vie de plus en plus dans nos mains. Nous sentons que les projets ou carrières scolaires vécues nous n'y appartient plus. Si ça c'est votre cas, je vous dis une chose. La vie n'est pas finit. Prenez le bon que vous avez appris et remercier tout le monde pour être arriver à tel point.
Pardonner et accepter le passé vous aidera de voir la vie comme une grande opportunité jusqu'au dernier jour, ça vous donnera la force et l'enthousiasme pour vous réaliser selon vos rêves.

Arrêter avec les conflits, contrôler vos émotions pour retrouver la paix intérieur.
Les parents ont fait leur mieux, ils ont donner tout leur amour pour nous guider, protéger et faire devenir des hommes et des femmes impeccables. Ils ont fait tout ça avec l'éducation qu'ils ont reçu de leur parents. Avec les instruments que ils avaient à leur disposition.

Les conflits permanents nous prennent beaucoup la tête, je vous conseil donc de lâcher-prise et laisser aller cette charge mentale inutile. Le conflit est aussi un façon de vous emprisonner, de vous bloquer dans votre évolution personnelle.

Arrêter donc de vous persécuter et occupez-vous de vous-même comme votre propre père ou comme votre propre mère. Recherchez l'authenticité dans vos mots et vos actions. Aimez-vous pour la personne que vous êtes aujourd'hui. Grâce à votre passé vous avez compris la complexité de l'être humain et au même temps l'opportunité pour un nettoyage intérieur.
Je n'ai pas eu un père idéal, mais j'ai eu le père qu'il me fallait, qu'il m'a poussé à me réaliser et remettre en question.

Aujourd'hui j'ai profondément compris que chaque projet doit impérativement partir depuis le cœur de la personne intéressée.
Aujourd'hui j'ai trouvé ma vocation.
Je suis heureux et je peux dire que les parents que j'ai eu mon activé à trouver ma place dans cet univers.

mercredi 12 septembre 2018

Les 2 modes de vie: mode bébé ou mode chevalier

Voilà, deux façon de vivre la vie, deux modes de vie qui touchent tous le monde. Quand on est dans le mode victime on est comme des bébés dans sont lit. Le bébé lorsqu'il n'est pas bien ou lorsqu'il désir quelque chose il commence à pleurer, crier et se plaindre. Cette un mode, une technique pour attirer l'attention des personnes autour de lui et dans ce cas, le gens ses jettent en son secours. Le bébé reçoit toutes les attentions nécessaire pour satisfaire ses appétits et ses besoins. Les personnes ses précipitent vers le bébé car tous le monde est au courent qu'il n'a pas encore les moyens physiques et psychiques pour être autonome.
Lorsqu'on était bébé on n'avait pas le choix, c'est bien claire. Maintenant, comme adultes on peut choisir on peut se donner le pourvoir de rêver. Ça c'est l'arme la plus puissante pour améliorer notre vie. Mais pour la majorité des adultes est plus facile faire la victime et indirectement s'empêcher de vivre et affronter les peurs. Un adulte se lance dans le mode victime pour se sentir vivant, parce que cette une façon pour attirer des autres victimes et ensemble se plaindre pour des heures. Une personne victime pense que tout est contre lui, et donc il ne peut pas bouger vers la joie. Il préfère râler sur tous et tout pour éviter de regarder son immobilisme, ses difficultés. Il dit qu'il voudrais vivre mieux mais il ne peut pas à cause de l'environnement autour de lui. L'excuse est toujours prête.
Pourquoi la modalité victime est autant diffusée dans la population ?
Parce que c'est la modalité plus immédiate et facile pour se sentir "aimer". Le personnes qui agissent comme ça, elles ont de problèmes avec l'acceptation, la confiance et l'amour de soi. Alors elles cherchent le soutien dans les autre. Pour la majorité des cas, la victime pense que c'est la juste et normale façon de s'exprimer. Et pourquoi ?  Parce que ils ont apprit ça par leur parents ou par des autres personnes de leur confiance. Elle s'appelle: domestication. Si on râle en continuation on se sent partie d'un groupe, si on décide de ne pas râler et de s'investir dans la modalité leadership il y a le risque de se sentir seuls.  Cette domestication nous empêche de vivre comme on veux.
Le mode chevalier c'est le mode de la créativité, des rêves, de la construction, du pouvoir faire de sa vie un paradis.
Bien sûr, à court terme ne sera pas facile car nous seront obligés de sortir de notre zone de confort et affronter l'inconnu. Au début le chevalier sera tout seul et personne viendra en son secours. Il est obligé de ramer tout seul vers son objectif, trouver les information nécessaire pour concrétiser son projet. Mais après quand les choses commenceront à prendre forme, des autres chevalier arriveront pour vous aider. Pour soutenir et faire grandir votre projet. Au ce moment là, vous vous sentirez fier de vous, une énergie exceptionnelle circulera dans votre corps, l'énergie de la création et de l'amour de soi. Au niveau émotionnel la différence entre une victime et un chevalier, c'est que la victime réprime ses émotions car elle a peur de les exprimer et le chevalier les contrôle, il est conscient de les avoir. Les contrôler signifie les exprimer au bon moment, avec la juste force et sérénité.
Pour terminer mon article, je vous recommande de mobiliser vos énergies pour réaliser vos rêves, de croire en vous et vous donner la chance de vivre à 100% votre vie. Et n'oublier jamais de sourire.

Ici joint je vous propose un très bon vidéo qu'explique aux enfants les 4 accords toltèques, bonne vision:


mercredi 1 août 2018

Comme vivre positivement les critiques

Toutes les personnes qui ont une passion et qui suivent cette passion pour avancer dans leur vie sont souvent critiquées.
Les critiques arrivent plus facilement à qui s'autorise à vivre selon ses envies. Donc il faut être prêts à interpréter les critiques et parfois à se protéger.
Voici des points à faire attention quand nous sommes critiqués:

Premier point: jamais prendre les critiques comme un attaque personnel, mais comme un réflex de qui les envoient. Je m'explique mieux. Une critique peut avoir différentes origines: jalousie, curiosité, aide, conseil, inspiration,... Il faut donc se demander si la personne en face de nous, qui nous critique, a les compétences pour nous critiquer. Des fois les gens nous critiquent seulement parce que ils ont une certain frustration par rapport leur vie, une incapacité de mettre en place un projet par exemple.

Seconde: est-ce que cette critique pourrait faire grandir mon projet ou non? Pour arriver à cette capacité de perception, on doit travailler sur le ressenti, sur l'intuition. Qu'est-ce que nous sentons vis à vis de cette critique ? Nous me en difficulté, nous perturbe, nous ouvre des portes, quel type de vibration nous apporte...

Troisième : arrêtons jamais de respirer et être présents. On tient l'attention sur notre corps.

Quatrième : la critique, à la base, a un caractère positif, négatif ou neutre ? Est-ce que son objectif est démonter mon idée ou plutôt la supporter?

Cinquième : on ne doit pas toujours justifier nos idées ou projets. Si nous sommes critiqués, c'est que nous façons quelque chose. Nous avons mis en place un changement dans notre vie, chose assez difficile pour beaucoup de nous. C'est mieux rester dans la zone de confort, n'est-ce-pas ?

Sixième : une chose est claire, personne aime être critiqué. Nous préférons entendre des compliments, d'être vus comme les meilleurs entrepreneurs avec une très bonne prise décisionnel et capacité de choisir. Mais ce la ne fait pas le cas. Se tromper est humain et recevoir des critiques est aussi normale. Chaque critique nous donne la possibilité de grandir, d'analyser notre esprit sur la base de notre vécu. Si on se sent blessés ou adulés on pourrait se demander pourquoi on sent ces sentiments.

Septième : le but est apprendre à se détacher de vouloir toujours être adulés ou baissés. On fait nos choix car elles font partie de notre vision de la vie, de nos valeurs. Si on se sent blessés vis à vis d'une critique ça vaut dire qui on donne de l'espace à la critique, on croix qu'elle dit quelque chose de vrai.

Pour terminer, avancer dans la vie demande du courage, une base solide et de patience. Les critiques seront toujours là. Toutes les grandes personnes de l'histoire qui ont apporté de nouvelles idées on du subir des critiques constructives et non. Pourtant elles ont continuer malgré toutes sorte des critiques et ont changé le monde.

Merci pour votre attention.



lundi 25 juin 2018

La posture est-elle une forme de communication ?

Bonjour à tous
Aujourd'hui je voudrais vous faire réfléchir sur la posture.
En médecine la définition de posture est la suivante :
"La posture est le processus actif d'élaboration et de maintien de la configuration des différents segments du corps dans l'espace. Elle exprime la manière dont l'organisme affronte les stimulations du monde extérieur et se prépare à y réagir."

Sincèrement je trouve cette définition intéressante parce que lie l'organisme à les événements extérieurs. La posture, en effet, change et se modifie selon l'action qui on voudrait entreprendre et selon nos intentions. La posture est fortement liée aussi à notre personnalité, caractère et à la quantité et qualité d'energie en circulation dans notre corps.
Notre posture raconte notre histoire, notre culture et milieu social. La posture est le résultat de nos émotions et croyances. Si on souhaite corriger la posture on doit obligatoirement passé d'abord par une analyse de notre façons d'habiter notre maison intérieure. La posture anticipe nos intentions, nos mots et souvent nos objectifs. Cette conscience pourrait nous faciliter des taches pendant la vie quotidienne. En plus, il y a des métiers où la posture est particulièrement importante. Elle communique, avant tout, à travers notre regard, la position de notre dos, l'intensité et la clarté de la voix, si on est souriants ou pas, la position par rapport l'autre personne dans l'espace, la position des bras... La posture, donc, c'est déjà une forme de communication et on devrait connaître ses mécanismes et raisons d'être.
La posture et la respiration sont aussi liés mutuellement. Dans mes articles, j'ai déjà expliqué l'importance de bien respirer car il s'agit de notre carburant et, en moyenne, on respire mal et on ne fait pas assez attention à ça. Quelque petite astuce pour une meilleure posture pour la améliorer :

  • Casse thoracique droite, pas courbée
  • Le menton parallèle au sol
  • Mâchoire relâchée
  • Sternum et pubis alignés
  • Décharger les épaules
  • Détendre le visage

Quand j'étais jeûne, je gardais souvent la tête vers le bas et mon regard donc était du bas vers le haut. Je n'ai pas donné trop d'importance à ça, je pensais qui elle était une posture comme les autres. Maintenant après des années j'ai compris que elle avait ça raison d'être. Cette posture était le résultat d'une souffrance intérieure et difficulté à m'exprimer, une soumission préventive.
Et vous, quelle posture avez? Vous avez jamais reçu des remarques sur votre posture? Position de la tête, dos, poitrine, épaules, bras...
Essayez de revenir à ces moments, et penser à votre vie au moment de la remarque. Ça vous aidera à mieux comprendre votre passé et présent et peut-être aussi vous libérer des certains croyances.
Pas une vraie posture mais une bonne habitude, c'est de se regarder dans les yeux quand on se parle, la communication a plus d'effet.
Une mauvaise posture a, dans la majorité des cas, une origine psychologique et un déséquilibre dans la circulation de l'énergie. Dans ces cas, le shiatsu pourrait vraiment aider pour récupérer une meilleure posture et santé en général. Le but du shiatsu c'est de faire bien circuler l'énergie à travers les méridiens et de éliminer les éventuels blocages présents. La personne sentira toute de suite un changement dans son état énergétique et, si les blocages n'étaient pas trop forts, elle se portera dans la vie quotidienne avec un regard et posture différents. Avec un grand sourire intérieur.