lundi 29 janvier 2018

Une thérapie simple et efficace: sourire.

"si la tête et le corps doivent être guéris, il faut commencer le traitement par l'âme." (Platon)

Comme ça Platon a écrit et je suis pleinement d'accord car le corps c'est le reflex de l'esprit. L'extérieur est l'image de l'intérieur. Parfois dans la vie on passe des moments difficiles où on ne sait pas comment réagir. Dans ces cas là il ne faut surtout pas réagir mais prendre le temps à rétablir la conscience de la situations actuelle. On peut tomber dans des situations difficiles où c'est mieux les accepter. Après les avoir acceptées la reprise vient plus vite.
On doit se rappeler que nous ne sommes pas tous seuls sur cette Terre mais beaucoup d'autres personnes vivent avec les mêmes envies, peurs et parfois les mêmes difficultés. Entre eux il y a qui a la force de se remettre en route et d'autres non. Une première chose: la vie n'est pas finit jusqu'au dernier souffle. À chaque moment de notre vie on peut trouver notre étoile et le bonheur.
Affronter chaque journée avec le sourire et l'auto ironie nous portera certainement des avantages déjà à partir des premiers moments. Le sourire ouvre le mental et donne un message clair au cerveau: je suis content et je suis bien dans ma peau. Le cerveau n'analyse pas il pourquoi tu souris, le cerveau capte le message et il se détente et le taux de stress glisse subitement.
Sourire nous encourage aussi d'évoluer dans la vie et chercher le bonheur tous les jours. Il nous transmet la confiance qu'il nous faut pour aller au-delà des difficultés et peurs. Avec cette base on peut alimenter nos rêves et les faire fleurir car on se sent capables et forts.
L'énergie positif d'un sourire nourri chaque cellule du corps et elle la met en condition de continuer sa fonctionne normalement.
Le sourire ouvre les portes pour déclencher un plaisir, pour démarrer une communication ou capturer l'attention de quelqu'un, pour transmettre un message de paix et d'ouverture d'esprit.
Vivez avec les yeux d'un enfant et le coeur ouvert, ça vous aidera à faire apparaître un sourire sur votre visage. Merci pour votre attention.






mercredi 3 janvier 2018

Le fonctionnement de l'horloge biologique

Nous avons déjà parlé que il faut écouter et respecter notre corps et ses besoins. Mais comment ? Et comment fonctionne ? Quels sont les meilleurs moments pour agir ?
Notre vie est rythmée par le temps, montres, cloches, alarmes, GSM... Ils sont là pour nous rappeler que on doit rester dans le temps.
Question: est-ce que notre corps fonction exactement selon le 24h reconnues par notre montre ?
Des études ont démontré que non. En plus l'horloge biologique n'est pas le même pour tous, certains ont un cycle de 23h et d'autre de 25h. Et puis chaque âge a son rythme. Une personne de 5 ans n'a pas les mêmes besoins et rythmes d'une personne de 16, 40 ou 70 ans. Ça c'est très important à savoir parce que sinon on se ne connaîtra jamais. Et la connaissance et l'acceptation du notre corps est le secret pour conserver la santé physique et psychique.
Vous savez par exemple: pourquoi les adolescents en général préfèrent faire la grasse matinée ? Est-ce que la lumière influence l'horloge biologique?
Respecter les heures de sommeil et faire un job convenable sont préférable ou pas ?
Nous devons avoir le courage de faire des choix positives et favoriser le cycle biologique et son normal déroulement chaque jour.

Se connaître signifie aussi établir une connexion profonde avec nous même, de nos émotions, notre ressentir, et cela on va l'achever dans le silence, dans l'écoute. Nous devons savoir que toutes nos expériences de vie et la condition existante vont diminuer notre capacité à être présent et écouter les organes et les besoins de notre corps. Si on réussit à établir cette type de connexion on pourrait, dans la pratique, réduire le risque des maladies comme la dépression ou maladies cardio-vasculaires.

Notre société malheureusement ne respecte pas les rythmes biologiques humaines. Qui gouverne les sociétés n'ont jamais eu l'intérêt sur l'être humain et sa spécificité.
La révolution industrielle et son libéralisme ont poussé l'être humain à se rivaliser avec les machines et ça a irrémédiablement modifié la façon de penser de nous tous.
Nous ne sommes pas des robots. Nous sommes mieux et beaucoup plus complexes et pour rester "mieux" on doit arrêter tout de suite de vivre comme des robots.

Je viens de sélectionner 4 vidéos très intéressants, prenez le temps de les écouter suivant cette séquence.

1
2
3
4